La mue, de quoi parte t-on ?

La mue est un phénomène naturel représenté par la chute saisonnière du pelage. Même si tout au long de l’année les chiens perdent leurs poils, ces chutes s’accentuent deux fois par an, au printemps et à l’automne, c’est-à-dire au moment où les changements de températures et d’ensoleillement sont les plus manifestes.

Le pelage des chiens s’adapte donc aux saisons. Ils se couvrent de plus de poils pour affronter l’hiver et ils les perdent à l’arrivée des beaux jours et la remontée des températures. Donc dans l’année, quoi qu’il arrive, les chiens vont muer deux fois : à l’automne et au printemps. Ce phénomène étant très lié à l’ensoleillement, il sera d’autant plus important chez les animaux qui passent beaucoup de temps à l’extérieur.

Tout au long de l’année, leurs poils vont suivre un cycle de perte et de renouvellement. Un cycle qui se rapproche de celui de nos cheveux. Cela concerne toutes les races, car tous les animaux perdent leurs poils, même les chiens sans poils, qui, en réalité, ont souvent un petit duvet ou quelques poils.


Quelles sont les races les plus concernées ?

Chez certaines races de chien, la perte de poils en période de mue peut être spectaculaire. Vous avez sans doute déjà vu des photos de boules de poils aussi grosses que le chien lui-même !

​La différence de perte de poils selon les races s’explique par l’origine de la race et le type de poils. Les races originaires des pays froids ou à fortes variations de températures sont sujets à des mues spectaculaires. Ils développent un manteau épais pour les protéger des intempéries et des températures extrêmes. C’est le cas notamment du Malamute d’Alaska, du Husky Sibérien, du Samoyède ou encore du chien de montagne des Pyrénées.

Plus étonnant, les Welsh Corgi (Cardigan et Pembroke), sont aussi concernés par des pertes de poils impressionnantes. En effet, cette race élevée dans des conditions météorologiques variables, a développé une robe épaisse pour les protéger de la chaleur et du froid.

 

Mais alors, quels sont ceux qui en perdent le moins ?

On aurait tendance à croire que les chiens les plus concernés par la perte abondante de poils pendant la période de mue seraient ceux à poils longs. Mais plus que de la longueur des poils, cela va plutôt dépendre de leur nature.

Parmi les chiens qui perdent le moins leurs poils, on va trouver tous les chiens à poils durs. Leur poil peut être plat ou ondulé et parfois même long. C’est le cas par exemple du plus grand chien du monde, le Lévrier Irlandais, qui perd très peu ses poils. Cela correspond aussi aux poils du Teckel et du Fox terrier.

Plus étonnant, parmi les chiens qui ne perdent pas beaucoup de poils, on va trouver aussi des chiens aux poils frisés, comme le caniche, le bichon maltais ou le Komondor. Le poil est si frisé, que l'on dirait des dreadlocks. Les poils des chiens frisés ont un cycle de vie beaucoup plus lents que les autres poils. Ce phénomène se retrouve aussi chez les chiens bouclés ou ondulés comme le Yorkshire ou le très poilu Bouvier des Flandres.


Les conseils de nos ambassadeurs pour une routine aux poils !

En période de mue, plus que d’ordinaire, bien s’équiper et adopter la bonne routine peut grandement vous faciliter la tâche et aider votre animal à traverser plus facilement cette période. Et comme vous le savez, le bien-être de votre chien passe aussi par une fourrure bien entretenue.


Le brossage, une étape essentielle

Ne pas brosser suffisamment votre animal peut accroître la perte de poil, surtout en période de mue. Le brossage est donc indispensable. Cela élimine aussi la saleté et les nœuds qui peuvent se former. Les chiens à poils longs doivent être brossés tous les jours, si possible ou au moins 1 fois tous les 3 jours tandis que pour les animaux à poils courts 1 fois par semaine suffira. Brossez doucement en commençant par la tête vers la queue. Pour la queue commencez à partir du milieu et remontez. Faites particulièrement attention aux parties sensibles de votre animal, comme son ventre.

Afin de faire tomber le sous-poil excessif pendant la mue, l’utilisation d’une CARDE peut-être particulièrement utile. Ses poils fins et recourbés sont parfaitement adaptés au poil mi-long, long ou épais. Nos experts vous conseillent d’insister sur les flancs, l’arrière des fesses et le cou.

Si vous trouvez des nœuds, surtout ne tirez pas dessus avec la brosse s’ils sont trop gros. Les nœuds sont ennuyeux pour nos animaux, ils empêchent la peau de respirer et des infections cutanées peuvent se former. On vous recommande d’utiliser un PEIGNE 77 DENTS, idéal pour des poils mi-longs, longs ou épais. Il démêle en profondeur et favorise l’élimination des nœuds tout en assainissant le pelage et en retirant le sous poil. Ses dents tournent sur elles-mêmes et évitent ainsi d’arracher ou casser les poils.

Lorsque que vous brossez votre chien il est important de ne pas le démêler à sec et d’utiliser un démêlant comme le Bi-Phase. Le démêlant va faciliter le décollage des nœuds et protéger le poil.

Vous pouvez enlever « manuellement » les nœuds en tenant dans une main la peau du chien et de l’autre tirer sur les nœuds, au niveau de la base des poils. Et pour mieux fragiliser les poils, il faut serrer le nœud entre les ongles. Vous pouvez également essayer de lui démêler son poil grâce au SPRAY DEMELANT. Sa formule l’aide à agir au cœur du poil afin de faciliter le démêlage, tout en hydratant et faisant briller le pelage. Pour enlever les nœuds, vous pouvez également les couper avec des ciseaux, en faisant attention à ne pas couper la peau qui est très fine et qui est souvent juste au-dessous des nœuds. Pour éviter d’entailler la peau, on vous conseille d’utiliser des ciseaux à bouts ronds.

Seconde option si vous n’arrivez pas à vous défaire du nœud, la tondeuse ! C ‘est un moyen rapide, non douloureux mais pas très esthétique. Le plus simple est de vous rendre chez un toiletteur. Enfin, pour aider à la régénération et la pousse du nouveau poil, vous pouvez masser légèrement votre animal avec une BROSSE DOUCE. Ses poils souples vont à la fois aider la circulation, mais aussi lustrer le pelage et le faire briller. Tout cela pour que le brossage soit un moment agréable et complice.

 

Un shampooing adapté et une bonne hydratation !

Pendant la période de mue, faire prendre un bain à nos animaux va aider les poils morts à tomber et les nouveaux à se régénérer. A la maison, vous pouvez donner un bain à votre chien. Si vous l’avez habitué tout petit et que vous êtes équipé du bon matériel et de produits (shampooings) adaptés à son pelage. Un toilettage complet chez un professionnel 2 fois par an minimum (selon les besoins) reste fortement recommandé.

 

Les étapes clés d’un toilettage à domicile réussi :

1/ Toujours brosser le poil avant le bain
2/ Appliquer un shampooing adapté au pelage de votre animal (sensibilité, couleur,…)
3/ Hydrater le poil en profondeur en appliquant un après-shampooing

« Si la fourrure de votre chien demande beaucoup d’hydratation et a tendance à être sèche et difficile à brosser utiliser la Crème Optimum Care, beaucoup plus nourrissante. Il est important de refermer les écailles du poil ouvertes lors des shampoings. Laissez poser votre soin quelques instants et rincez abondamment. »

4/ Sécher le poil avec un pulseur si vous êtes équipé. En effet, plus le séchage sera rapide et plus les poils morts se décrocheront facilement. N’hésitez pas à souffler à contre sens du poil afin d’apporter du volume à la fourrure.


A la fin du shampooing il est important d’hydrater la fourrure en profondeur, toujours utiliser un soin en dernière étape.


Important : Pour éviter des problèmes de peau, assurez-vous pendant le bain de bien rincer le shampooing et ensuite de bien sécher votre animal.

 


Et les expos en période de mue ?

Parole d’expert avec Amandine FAVET

Objectif premier : APPORTER DU VOLUME ! Quelque soit la race, toujours commencer par le shampooing Degrease pour nettoyer le poil en profondeur. Le second shampooing sera à adapter en fonction de la race et du type de poil. Ensuite, à l’aide du spray Texture, sécher la fourrure de votre animal à contre sens du poil. Le jour de l’expo, munissez-vous d’un peigne et du spray Texture pour accentuer le volume au niveau du cou, de la queue et des fesses. Effet volume garanti !

 

Jeu / Concours TERMINÉ


Tentez de gagner le KIT de survie spécial mue !

Bravo à Aurore Doiteau !
Nous venons de vous contacter par mail. On vous prépare votre colis